Tarif, budget, un mot de l'organisatrice

 

Depuis la naissance de l'idée et les premiers balbutiements de cette organisation, nous avons voulu éviter un tarif trop élevé pour toutes les familles qui aimeraient y assister mais n'ont pas nécessairement beaucoup d'argent.

Sachez que nous sommes particulièrement concernés par cette question.

 

Question budget, nous calculons les frais au cent près pour offrir un prix d'entrée au congrès qui, au vu du programme et des intervenants, est de l'ordre de l'idéalisme de notre part...

 

Comme tant d'autres, notre famille vit avec un budget limité et j'ai vu à quel point assister à un telle rencontre est porteur d'un nouveau souffle. Entendre des gens d'expérience, rencontrer d'autres personnes intéressées par cette nouvelle attitude face à l'enfant, apporte inspiration et soutien au quotidien. Pour ce congrès, prenons conscience qu'il s'agit d'années, parfois de décennies, d'observation et de recherche que nos intervenant viennent nous livrer en direct.

 

Pour nous comme pour plusieurs familles, assister à un tel événement était un investissement. Cet investissement équivaut, pour certaines familles, au coût de certaines sorties ou excursions annuelles; pour d'autres, ce sera celui d'un festival ou d'un concert; pour d'autres encore ce sera autre chose. Chacun créera sa propre solution. Ceci sans compter l'épargne sur les coûts de curriculum à défrayer chaque année.

 

On peut aussi comparer avec toutes ces 'formations' auxquelles on assiste parfois dans le but de se sentir outillé au quotidien pour toutes sortes de choses, ou pour se détendre. Pensons à la musique ou à l'alimentation, le tennis, le yoga ou la photo, par exemple. Il n'y a, bien sûr, aucune formation nécessaire pour être un parent - heureux, d'enfants heureux - cependant, pour bien des gens, dans une socioculture où l'accueil attendu par l'enfant est si éloigné de ce qui lui est concrètement réservé, il y a un immense besoin d'inspiration et d'encouragement pour oser revenir au respect et à la confiance dans ses dispositions spontanées. Nous l'offrons pour la première fois en français sous la forme de partage d'observations et d'études, de témoignages et de réflexions.  Cela, sans soutien financier aucun.

 

C'est une question de choix, et de priorité.

Quand nous choisissions une activité ou l'achat de quelque chose d'important pour notre famille, nous avions pris l'habitude d'en diviser le coût sur plusieurs mois du budget familial. Soustraire quelques dollars par mois à une dépense habituelle pour en faire un budget annuel consacré à un événement qui vous tient à cœur est peut être possible ?

 

Une autre idée est de regarder autour de soi, voir si on connaît des gens qui ont un peu plus que le minimum pour le logis et la nourriture et souhaiteraient participer à ce mouvement. N'hésitez pas à les mettre en contact avec nous.

 

Et si ce sont vos proches, demandez-leur de vous offrir ce cadeau, celui que vous avez choisi. Pourquoi pas ? Ne serait-ce pas aussi valable qu'une paire de billets pour un concert, de nouveaux vêtements, un abonnement à une session de danse, ou un nouvel outil de cuisine ?

 

Si vous avez d'autres suggestions, n'hésitez surtout pas à nous les faire suivre.

 

Sincèrement,

 

Édith Chabot-L.

responsable francophone