André Stern

« L'écologie voit l’homme comme un acteur du grand réseau de la nature, capable d’observer ce réseau, de le comprendre, de le respecter, de le protéger, de l’accompagner ; d'y apporter une contribution et d'en prélever sa part.

 

L’écologie n’est pas un chantier isolé.

 

On pourrait donc imaginer que l’homme joue le même rôle face à ses enfants que face aux créatures de la nature. Mais, dans le domaine de l’éducation, l’homme ne connaît, trop souvent, qu’un seul rôle, qui le rapproche de la monoculture la plus aveugle : il s’est laissé convaincre qu’il faut cultiver les enfants, alors qu’il suffit de les laisser pousser.
Permettez-moi de citer Pierre Rabhi : « Nous sommes de ceux qui pensent que le changement de société ne peut être sans changement d'éducation, mais une éducation fondée sur la libération de l'être et l'instauration de l'enthousiasme de grandir et de connaître et non la peur de l'échec. »
L’enthousiasme est également au centre du travail du Professeur Dr. Gerald Hüther, l’éminent neurobiologiste allemand avec lequel j’ai le privilège de travailler : ses travaux l’amènent aux mêmes conclusions que Pierre Rabhi. Ou que mes parents, lorsqu’ils ont fait le choix, il y a 40 ans, de ne pas m’envoyer à l’école. L’état d’enthousiasme de la prime enfance, c’est l’état que je n’ai jamais quitté. On m’a laissé pousser loin des rangs labourés et organisés du système scolaire.
Mon livre « … et je ne suis jamais allé à l’école » a été traduit et publié en 2009 en Allemagne, où il a connu un grand retentissement. Il est disponible chez Actes Sud.
Raconter mon histoire, dans ce livre, comble une lacune : jusqu’ici, personne ne savait ce qu’il advient d’un enfant qui, profondément enraciné dans notre société et sa modernité, grandit loin de toute scolarisation, sans stress, sans compétition, sans programme préétabli ni référence à une quelconque moyenne.

L’écologie n’est pas un chantier isolé… »

~ André Stern

 


Auteur du livre … Et je ne suis jamais allé à l’école (Actes Sud, 2è édition octobre    2013, traduit en allemand, espagnol et italien), André Stern grandit dans le respect de la disposition spontanée de l'humain, caractéristique du travail de son père, le chercheur et pédagogue Arno Stern.

 

Marié, père d’un petit garçon, André Stern est musicien, luthier, journaliste, auteur et conférencier. Il travaille avec le Prof. Dr. Gerald Hüther, chercheur en neurobiologie avancée. Il est initiateur du mouvement Écologie de l’éducation et Directeur de l'Institut Arno Stern (Laboratoire d'observation et de préservation des dispositions spontanées de l'enfant).

 

André Stern raconte une enfance heureuse, imprégnée des apprentissages variés et profonds que font tous les enfants guidés par leur enthousiasme. S’appuyant sur cette expérience et sur les découvertes les plus récentes de la neurobiologie, il s'engage pour le retour de la confiance et l'émergence d’une véritable écologie de l’enfance.

Le travail d'André Stern dans les médias, ses activités de conférencier dans les universités, auprès des professionnels de l’éducation et du grand public répondent à un intérêt croissant de la part de tous ceux qui, de près ou de loin, vivent et travaillent avec les enfants.



Je ne suis jamais allé à l'école, interview avec Joanna de Moodstep


Entrevue vidéo avec André Stern, par Beatriz Martinez - espagnol et français